Ver Galant

Vive le jardinage collectif à Villetaneuse !

Depuis plusieurs mois, les pratiques autonomes et les activités en agriculture urbaine menées par les associations de l’Autre champ et du collectif du Ver Galant, au sein jardin partagé de Villetaneuse, sont menacées. La municipalité, propriétaire du terrain, tente d’imposer un fonctionnement aux antipodes des réalités et besoins de la dynamique existante. Pour soutenir les projets en agriculture urbaine à Villetaneuse portés par les associations de l’Autre champ et du collectif du Ver galant une pétition a été lancée.

P1100929Depuis 4 saisons, un collectif d’habitant.e.s (le collectif du Ver galant), aux côtés de l’association de l’Autre Champ, développe des activités autour de l’agriculture urbaine au sein du jardin partagé de Villetaneuse. 4 années de chantiers collectifs, d’ateliers jardinage, de portes ouvertes, de distributions de graines et de plants biologiques, de contenus pédagogiques à destination des enfants et des familles, d’événements conviviaux, de repas partagés… A l’origine, la municipalité avait proposé à l’association de l’Autre champ d’investir un terrain laissé en friche suite aux travaux du Tram T8, afin d’y animer des ateliers jardinage. L’espace étant suffisamment grand, l’association a aussi proposé de développer un jardin partagé. Pour transformer ce terrain, l’association avait fait appel aux énergies locales, un collectif d’habitant.e.s s’était rapidement constitué. Dès la première saison, l’espace était nettoyé de ses pierres et déchets, et aménagé en zones de jardinage et zones conviviales. Sans relâche au fil des saisons, de façon autonome, le collectif a amélioré l’animation et l’aménagement de ce qui est rapidement devenu un véritable jardin partagé, ouvert à toutes les initiatives, au sein duquel la municipalité a apprécié organiser aussi des événements.

P1110291Outre les ateliers jardinage animés pour le compte de la ville, l’association de l’Autre champ, appuyée par le collectif, a aussi mené de nombreux projets en agriculture urbaine, à partir de ce jardin. Soutenus notamment par la Politique de la Ville, par Plaine Commune et le Département, ces projets ont permis à de nombreux habitant.e.s de s’impliquer dans des pratiques de sauvegarde de la biodiversité, d’expérimentations agro-biologiques, de valorisation de productions, d’autonomie semencière… Grâce à ces activités, un véritable réseau de collaboration et d’échanges s’est créé avec d’autres collectifs et jardinier.ère.s de toute la région. De nombreuses classes de primaires, de collègien.ne.s, des groupes d’étudiant.e.s sont également venus visiter ce jardin, devenu une référence en terme de jardinage urbain.

IMG_5689Depuis la saison dernière, la municipalité a fait savoir qu’elle désirait « remettre la main sur le jardin ». En décidant d’encadrer et de centraliser l’ensemble des activités, elle a commencé à remettre en question l’autonomie des pratiques construite avec les habitant.e.s. D’ailleurs, la mairie a pour la première fois demandé à ce qu’aucune activité n’ait lieu au jardin cet hiver. Le collectif du Ver galant, désormais constitué en association, et l’association de l’Autre champ, refusent de céder aux pressions, et souhaitent renforcer la dynamique initiée. D’un côté, le collectif du Ver galant entend continuer ses activités en toute autonomie au jardin. Quant à l’association de l’Autre Champ, elle a sous la main un grand projet d’agriculture urbaine, prêt à être déployé sur 3 parcelles laissées en friche depuis plus de 6 ans, à proximité du jardin. Alors que le Conseil départemental, propriétaire de ces terrains, est disposé à travailler avec l’association par le biais d’une convention, la mairie, opposée à un tel projet sur lequel elle n’a pas entièrement prise, utilise tous les moyens de blocage possible pour empêcher sa mise en route.

20190529_104254Quiconque vit à Villetaneuse ne pourra dire le contraire, l’association et le collectif ont fait du jardin ce qu’il est devenu aujourd’hui : un endroit ouvert à tous.tes, où se déploient des pratiques écologiques conséquentes. Il apparaît donc légitime que l’avenir de ce jardin partagé, avec toutes ses potentialités, soit confié à celles et ceux qui l’ont construit, et que la transformation des friches à proximité revienne à celles et ceux qui ont l’expérience dans la conduite d’un tel projet. L’expérience de la saison passée a démontré que le temps du jardinage et que les dynamiques de proximité sont difficilement compatibles avec les exigences d’un projet municipal centralisé. En opposition à ces volontés de contrôle et de « pilotage » vertical, nous pensons que la gestion collective, horizontale et autonome, est la meilleure façon de développer des pratiques locales d’agriculture urbaine. Nous avons par ailleurs la conviction que la question de l’urgence climatique et de la sauvegarde de la biodiversité est l’affaire de tous.tes. Transformer nos quartiers en créant de tels espaces, ouverts aux rencontres, aux collaboration, à la solidarité, c’est aussi permettre à chacun.e de se réapproprier la ville, et de déployer des perspectives positives et alternatives à la crise environnementale et sociale existante.

Pour le développement de projets en agriculture urbaine à Villetaneuse, signez la pétition de soutien aux associations de l’Autre champ et du collectif du Ver galant !

Février 2020
Les membres de l’association de l’Autre champ et de l’association du Collectif du Ver Galant.

Contacts :
association.autrechamp@gmail.com
collectifvergalant@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s